Une vue d’ensemble

La Fondation recueille des Fonds et administre des chaires de recherche universitaires dans le but de soutenir la recherche en transplantation pulmonaire, en oncologie thoracique et en maladies œsophagiennes. Elle encourage ainsi l’excellence d’équipes spécialisées au service de la population québécoise.

La Fondation a créé des partenariats avec des entreprises, avec l’industrie pharmaceutique, avec la communauté et avec d’autres fondations. L’objectif principal est d’amasser des fonds pour créer des postes de chaires universitaires pour chacune des sections de la Division.

Dès le départ, les projets ont reçu le soutien inconditionnel de l’Université de Montréal et sa Faculté de médecine, ainsi que du Centre Hospitalier de l’Université de Montréal.

 

Les Chaires de recherches

Depuis sa création, la Division et la Fondation ont réussi à créer trois chaires universitaires capitalisées:

  • “LA CHAIRE MARCEL ET ROLANDE GOSSELIN DE CHIRURGIE THORACIQUE ONCOLOGIQUE” – Titulaire Dr Moishe Liberman
  • “LA CHAIRE ALFONSO MINICOZZI ET FAMILLE DE CHIRURGIE THORACIQUE ET TRANSPLANTATION PULMONAIRE ” –Titulaire Dr Pasquale Ferraro
  • et plus bientôt “LA CHAIRE RÉGIS MORISSETTE – FRANSYL – FAMILLE MORRISSETTE DE CHIRURGIE THORACIQUE ET MALADIES ŒSOPHAGIENNES”.

Objectifs :

  • Favoriser l’excellence en soins cliniques, en enseignement et en recherche dans les domaines de la transplantation pulmonaire, des maladies œsophagiennes et de l’oncologie thoracique.
  • Permettre le recrutement et la rétention de chirurgiens avec un haut niveau de formation académique et former la prochaine génération de cliniciens-chercheurs hautement qualifiés.
  • Apport permanent de fonds afin d’assurer le support nécessaire aux chercheurs cliniciens
  • Renforcer la compétitivité du CHUM sur la scène nationale et mondiale.

Chaire universitaire de chirurgie thoracique et transplantation pulmonaire

Crée en 1997, le programme de transplantation pulmonaire de l’Université de Montréal se situe au 2e rang canadien et parmi les quinze plus importants programmes de transplantation pulmonaire en Amérique du Nord.

La création de La Chaire Alfonso Minicozzi et Famille de chirurgie thoracique et transplantation pulmonaire fournit non seulement un soutien important au programme mais contribue à maintenir notre objectif d’offrir des soins d’excellence dans le domaine de la transplantation pulmonaire.

Le recrutement de chirurgiens académiques hautement qualifiés en transplantation demeure problématique.  A l’heure actuelle, un seul chirurgien est responsable d’évaluer les patients et d’effectuer les transplantations pulmonaires pour l’ensemble des patients du Québec.  Il est également responsable pour l’évaluation des donneurs et pour les patients sur liste d’attente, une tâche qui n’est pas soutenable à long terme. Nous croyons que la création de chaires universitaires en transplantation pulmonaire est nécessaire pour recruter de nouveaux chirurgiens pour notre équipe.

La Chaire Alfonso Minicozzi et Famille de chirurgie thoracique et transplantation pulmonaire va non seulement assurer la croissance et le développement du programme de transplantation, mais aussi de fournir aux chercheurs le soutien nécessaire pour aider à maintenir leur rôle de leaders dans le domaine.  Dr. Pasquale Ferraro, professeur agrégé à l’Université de Montréal et chef du service de chirurgie thoracique du CHUM, est présentement le titulaire de cette Chaire.

 

Objectifs généraux

  • Assurer la survie et le développement de l’unique programme de transplantation pulmonaire au Québec
  • Favoriser l’accueil et la rétention de ressources d’excellence
  • Améliorer l’accessibilité à des soins à la fine pointe pour l’ensemble de la population Québécoise
  • Permettre aux patients atteints de maladie pulmonaire de garder espoir et de vaincre leur maladie

Objectifs spécifiques

  • Créer une position universitaire de professeur plein temps géographique au sein de notre division à l’Université de Montréal
  • Assurer un apport constant de fonds pour supporter la recherche
  • Offrir des bourses de formation hautement spécialisée aux jeunes chirurgiens de notre programme de transplantation
  • Développer un programme de formation clinique et de recherche fondamentale pour les médecins en provenance d’autres universités
  • Développer la transplantation pulmonaire avec des donneurs à cœur arrêtés
  • Assurer des ressources matérielles pour la recherche fondamentale en biologie moléculaire et cellulaire
  • Élaborer et participer à des protocoles de recherche clinique et fondamentale en immunosuppression pour diminuer les risques de rejets
  • Maintenir les activités de recherche clinique et fondamentale sur la préservation des greffons et l’œdème pulmonaire
  • Développer un axe de recherche en thérapie génique
  • Développer un programme de perfusion ex vivo pour les greffons

Chaire universitaire de chirurgie thoracique oncologique 

Le cancer du poumon est la cause principale de décès liés au cancer chez les hommes et les femmes en Amérique du Nord.  Le service de chirurgie thoracique du CHUM est le plus achalandé de la province du Québec et offre aux patients une gamme complète de service pour le diagnostic et le traitement des tumeurs malignes du thorax. La Chaire Marcel et Rolande Gosselin de chirurgie thoracique oncologique permet d’assurer le recrutement de chirurgiens thoraciques avec une expertise en oncologie et une formation académique spécialisée.

Notre section d’oncologie thoracique chirurgicale offre des soins innovateurs pour les patients atteints de tumeurs malignes du thorax en utilisant les technologies minimalement invasives les plus récentes.  La recherche fondamentale dans le domaine de la biologie moléculaire, le profilage génétique et les marqueurs tumoraux, les banques de tissus et la pharmacologie sont en évolution rapide.

Nous espérons que les développements dans ce domaine fourniront une thérapie plus efficace et ciblée pour les patients atteints de cancer et des meilleurs résultats à long terme.

La Chaire Marcel et Rolande Gosselin de chirurgie thoracique oncologique nous permet non seulement de développer l’excellence en soins cliniques, en enseignement et en recherche, mais aussi de maintenir notre rôle de leader dans le domaine des cancers thoraciques.  Le Dr. Moishe Liberman, professeur adjoint à l’Université de Montréal et membre du service de chirurgie thoracique du CHUM, est titulaire de cette Chaire.

 

Objectifs généraux

  • Créer une position universitaire de professeur plein temps géographique au sein de notre division à l’Université de Montréal
  • Créer l’environnement adéquat nécessaire pour le recrutement de chirurgiens thoraciques universitaires avec une expertise en oncologie thoracique et en recherche fondamentale
  • Offrir un support financier pour la recherche fondamentale en oncologie thoracique
  • Soutenir le développement du programme au sein de notre Division de chirurgie thoracique à l’Université de Montréal
  • Offrir des bourses de formation pour les chirurgiens nouvellement recrutés en oncologie thoracique

Objectifs spécifiques

  • Élaborer un programme de recherche en biologie moléculaire, en profilage génétique, en marqueurs tumoraux et en banques de tissus
  • Élaborer un programme de recherche dans le diagnostic endoluminal minimalement invasif et le staging du cancer du poumon et de l’œsophage
  • Développer et soutenir la recherche innovatrice dans l’évaluation des technologies minimalement invasives et le développement des nouvelles technologies
  • Participer à des essais cliniques multicentriques dans le traitement du cancer thoracique
  • Développer un centre de référence de renommée internationale pour l’endoscopie thoracique d’intervention
  • Appuyer les efforts de recherche dans les vaccins contre les tumeurs
  • Développer la recherche et l’expertise cliniques dans le traitement palliatif des cancers des voies respiratoires
  • Élaborer un programme d’investigation intra et extra-luminal par ultrasons

Chaire universitaire en maladies œsophagiennes et chirurgie minimalement invasive

Le domaine des maladies œsophagiennes traite d’un large spectre de troubles bénins et malins. Les troubles moteurs de l’œsophage, qui se présentent avec une difficulté à avaler, ont souvent un impact majeur sur la qualité de vie des patients.  Les traumatismes et perforations  de l’œsophage représente un défi important pour les chirurgiens thoraciques.  Le reflux gastro-œsophagien qui affecte désormais près de 50% de la population est responsable d’un état ​​précancéreux connu sous le nom de l’œsophage de Barrett.  Ces dernières années, la survenue de cancer de l’œsophage dans les pays industrialisés a augmenté à un rythme exponentiel, ce qui en fait le cancer avec l’incidence d’augmentation le plus rapide.

La chirurgie connait, en ce moment, une évolution importante avec l’avènement de la chirurgie non-invasive. La réalisation de procédures thoraciques complexes, en utilisant cette approche non-invasive, est rapidement devenue le traitement de référence pour un certain nombre de troubles de l’œsophage. Grâce à cette avancée chirurgicale, les séjours à l’hôpital diminuent, le temps de récupération et la douleur sont réduits.

La Division de chirurgie thoracique au CHUM s’est établie au fil des ans comme le centre de référence pour les patients atteints de maladies œsophagiennes de toutes les régions du Québec.  Notre approche globale des soins aux patients comprend une évaluation fonctionnelle complète de l’œsophage, ainsi que d’un large éventail de procédures diagnostiques et thérapeutiques.  De nouvelles techniques sont en cours de développement pour évaluer la physiologie, pour effectuer des procédures endoscopiques diagnostiques, pour améliorer le staging des cancers et pour effectuer des techniques chirurgicales complexes en salle d’opération.

Actuellement la section des maladies œsophagiennes de notre division compte sur un seul chirurgien thoracique dédié, et donc recruter un deuxième  chirurgien académique hautement qualifié est devenue une priorité.  Nous croyons que la création d’une poste universitaire est essentielle pour aider à recruter de nouveaux chirurgiens et pour soutenir notre engagement envers l’excellence.

Dans un effort d’assurer la croissance et le développement de notre section des maladies œsophagiennes, notre Division et la Fondation ont concentré leurs efforts afin de créer la Chaire Régis Morissette – Fransyl – Famille Morrissette de chirurgie thoracique et maladies œsophagiennes. Cette Chaire universitaire offrira aux chirurgiens le soutien nécessaire pour les aider à maintenir leur rôle de leaders dans le domaine des maladies œsophagiennes.

 

Objectifs généraux

  • Créer une position universitaire de professeur plein temps géographique au sein de notre division à l’Université de Montréal
  • Fournir un financement constant pour la recherche en sciences fondamentales et cliniques dans le domaine des maladies de l’œsophage et des techniques de chirurgie non-invasive
  • Recruter de nouveaux chirurgiens dont la sur spécialisation confirme une expertise dans l’évaluation et le traitement des maladies de l’œsophage
  • Améliorer l’accueil et la rétention de professeurs orientés vers l’excellence en clinique, en enseignement et en recherche
  • Développer dans notre milieu de nouvelles approches thérapeutiques pour le traitement des maladies œsophagiennes
  • Améliorer l’accès à cette expertise qui offre une meilleure garantie de qualité dans les soins et le confort

Objectifs spécifiques

  • Développer l’évaluation et le traitement des maladies bénignes et malignes de l’œsophage le domaine de la génétique
  • Développer et soutenir la recherche innovatrice dans l’évaluation des technologies minimalement invasives et le développement des nouvelles technologies
  • Soutenir les études en recherches cliniques pour les patients atteints d’un œsophage de Barrett
  • Soutenir les recherches sur l’hernie hiatale massive et le traitement du cancer de l’œsophage
  • Soutenir la recherche scientifique de base en physiologie de l’œsophage
  • Soutenir le développement de la manométrie, électromyographie et l’échographie endoscopique, haute résolution, dans l’évaluation des troubles moteurs
  • Créer une base de données complète pour l’évaluation, traitement et le suivi des maladies œsophagiennes

MISSION ET HISTORIQUE
MOT DU PRÉSIDENT
CONSEIL D’ADMINISTRATION
CETOC
PROGRAMME EX VIVO
MATÉRIELS ET PUBLICATIONS